Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Refus du « vaccin » Covid 19 : les vraies raisons

C'est ferme et définitif, bien que n'étant pas anti-vaccins, je ne me ferai pas « vacciner » contre le Covid-19. Il y a de multiples raisons à cela :

 

  1. La maladie induite par le SARS-CoV-2 peut s’avérer mortelle mais son taux réel de létalité est plutôt faible. En France, plus de 7 millions de personnes ont été touchés et seulement 115 500 en sont morts, en fermant les yeux sur les comptabilisés Covid « douteux ». Ce qui donne un taux de 1,7 % environ, avec une mortalité impactant majoritairement les plus âgés et les personnes les plus fragiles. Depuis Hippocrate, tout le monde sait que la réponse à une quelconque maladie se doit d'être proportionnée.

     

  2. Les « vaccins » anti-Covid ne sont pas … des vaccins. Il s'agit de traitements par thérapie génique. Des traitements qui modifient le génome de nos cellules ou forcent celles-ci à fabriquer des protéines spécifiques. Les thérapies géniques sont utiles pour tenter de guérir des maladies génétiques graves sans issue. Dans le cas de la présente pandémie, administrer en masse ce type de thérapie sans aucun recul sur les possibles conséquences sur la santé, à moyen et long terme, n'est rien d'autre qu'un jeu d'apprenti sorcier doublé d'un jeu de casino, avec des milliards à la clé pour les actionnaires des labos et de très belles enveloppes pour leurs lobbyistes (et peut être certains dirigeants politiques)...

     

  3. Les dirigeants français et européens ont commis deux fautes extrêmement graves en autorisant l'usage de ces « vaccins » plusieurs années avant l'aboutissement des études d'efficacité et d’innocuité (dont la plupart ne doivent s'achever qu'en 2023) et en transférant la responsabilité pénale des labos concepteurs-producteurs vers les États.

    A de multiples reprises, les français ont pu apprécier le peu d'efficacité de l’État à reconnaître le préjudice, sa responsabilité, à punir les fautifs et à dédommager dans de nombreux dossiers de santé : Sang contaminé, Médiator, Depakine...

     

    En un mot, le peuple sert de cobaye à l'industrie pharmaceutique et le même peuple paiera le indemnisations éventuelles puisque l'argent de l’État c'est l'argent du contribuable...

     

  4. Pour pouvoir autoriser l'emploi de ces « vaccins », il fallait qu'il n'existe aucun traitement à cette maladie. Qu'a cela ne tienne, nos dirigeants ont interdit aux médecins l'usage des quelques médicaments existants susceptibles de faire régresser la maladie dans ses premiers stades, quitte à dénigrer, injurier, ridiculiser, menacer, mettre à l'index l'un des plus grand spécialiste français des maladies de ce type. Je sais de quoi je parle : l'un de mes proches a été gravement atteint et n'a pas été soigné. Ces interdictions sont criminelles et méritent 25 ans d'incarcération. Je ne comprendrai jamais pourquoi la majorité des médecins ne s'est pas opposée à cela par tous les moyens, par la manifestation, par la désobéissance civile, par l'action judiciaire.

     

  5. Les dirigeants français se servent de la pandémie comme d'un outil politique (le «  nous sommes en guerre » de Macron en est l'image la plus flagrante). Un outil pour terroriser les populations avec l'aide active des grands médias, les tenir en haleine au quotidien et leur faire oublier tous les autres manquements de l’État, les soumettre et leur imposer la « vaccination » sans la rendre obligatoire, via le « passe sanitaire », les priver de libertés suffisamment longtemps (confinements, couvres-feu) afin d’apparaître ensuite, au moment opportun, comme le libérateur, le décideur du retour à la vie normale. Machiavel n'aurait pas fait mieux.

     

  6. Les dirigeants français nous ont abreuvé de mensonges et d'instructions contradictoires. Les masques sont inutiles, puis, la populace est trop bête pour les utiliser correctement, puis, les masques sont obligatoires partout, même en plein-air !

     

    Concernant les « vaccins », eux seuls constituent la solution, sont efficaces à plus de 90% et il est impératif d'atteindre l'immunité collective. Nous savons aujourd'hui qu'évidement, nos politiques ne maîtrisent pas les mutations du virus : L'immunité collective est une chimère et le taux d’efficacité est parfaitement variable. Actuellement, en Israël, la moitié des malades hospitalisés pour Covid sont « vaccinés »... En France, nous n'aurons jamais les vrais chiffres...

 

Les menteurs nous ont présenté comme une obligation morale incontournable la nécessité de se faire « vacciner » pour protéger les autres et nous savons aujourd'hui que les personnes « vaccinés » sont porteuses et diffusent autant le virus que les « non-vaccinés »...

 

Il nous est dit que le traitement du professeur Raoult est inefficace et dangereux. La preuve est faite pas l'étude publiée dans la prestigieuse revue scientifique The Lancet, dont on sait maintenant qu'elle était totalement bidonnée. Deux mensonges pour le prix d'un.

 

La grande majorité des variants du virus arrive des pays étrangers. Pourtant, nos dirigeants mondialistes ont toujours refusé de fermer les frontières, par idéologie (le virus n'a pas de passeport), quitte à induire la mort de milliers de français. A mon sens, cela aussi est criminel et vaut 25 ans supplémentaires d'incarcération.

 

     Dans les premiers jours de la révélation de l'épidémie, avec son origine à Wuhan, j'ai immédiatement fait le rapprochement avec le laboratoire P4 de cette ville chinoise (labo biologique de plus haute sécurité), construit en partenariat avec la France, justement spécialisée dans l'étude des virus de type SRAS issus des chauves-souris vivant dans la région. Pour les terroristes de la bien-pensance, c'était une pensée complotiste indigne... Tout le monde suspecte aujourd'hui la véracité de cette origine, même l'ONU dont on sait maintenant que ses experts sont loin d'être indépendants. Les études menées à Wuhan pour rendre ce virus plus agressif et le médiocre respect des règles de sécurité par le personnel de cet établissement sont aujourd'hui de notoriété publique. Mais, dans notre pays, il ne faut pas le faire savoir.

 

  1. Les progressistes mondialo-multiculturalistes qui nous gouvernent depuis 30 à 40 ans n'ont eu de cesse de fonctionnariser le système de santé et de saper le système hospitalier. Pendant la pandémie, ils ont poursuivi leur œuvre destructrice notamment en supprimant des lits.

    La vaccination obligatoire des personnels soignants et le passe sanitaire accentue aujourd'hui l’hémorragie des personnels soignants et notamment des infirmières. Même si cela rend mon avenir plus aléatoire, je suis solidaire de tout soignant qui démissionne de son poste face à ce coup de force sanitaire parfaitement illégal.

     

  2. Les mêmes mondialo-multiculturalistes sont bien sûr responsables des pénuries de masques, de respirateurs, de médicaments qui ont été mise au jour au début de la pandémie. En France, pas de fabrication et pas de stock. Nous sommes totalement dépendant et à la merci de l'étranger et notamment de la Chine communiste. C'est de la haute trahison...

     

Ces huit raisons sont plus que suffisantes. Ces derniers mois, j'ai souvent pensé aux générations de mes parents et grands parents qui ont connu les affres de la guerre et de l'occupation allemande. Cinq années de tristesse, de soumission, de vexations, de privation de liberté, de privations alimentaires, de privation de joie. Je ne comprends pas mes compatriotes, notamment les moins de 40 ans, qui ne se montrent pas capable de supporter quelques contraintes mineures, pendant quelques mois, qui sont prêts à accepter la privation de liberté et la mise en risque de leur santé future pour pouvoir aller au cinéma, au restaurant, au bistrot, au concert... La vaccination obligatoire est illégale s'agissant de produits expérimentaux et l'ausweis sanitaire est une abomination dictatoriale. Ni l'un ni l'autre ne passeront par moi.

 

Ce n'est pas seulement Madame Buzyn qu'il faut juger, c'est toute la clique macronienne et ses suppôts.

 

Français, réveillez-vous !

Tag(s) : #Société, #Santé
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :